Pour une alternative écologiste en 2022

 

La pandémie mondiale de Covid-19, avec ses graves conséquences humaines, sociales, économiques et démocratiques, illustre tous les maux de l’Anthropocène et les urgences de notre époque.

Le système économique actuel, basé sur le mythe ignorant qu’une croissance infinie est impossible dans un monde fini, met en danger les conditions d’existence même de l’humanité. Ce modèle ultra-libéral, productiviste et consumériste, basé sur la prédation des ressources, la suraccumulation de biens et la concentration des richesses pour quelques-uns, est destructeur pour le climat et les écosystèmes, mais aussi pour la santé, les liens sociaux, la démocratie, la sécurité et la paix. C’est pourquoi l’écologie politique se construit comme une alternative à même de rassembler les partis et mouvements en rupture avec le productivisme et le libéralisme.

En 2022, notre pays devra faire un choix de civilisation. La nouvelle République, écologique, sociale, démocratique, résiliente et laïque, est la seule espérance face à un choix sous contrainte, enfermant le débat démocratique dans une fausse alternative entre le statut quo conservateur et la barbarie réactionnaire et autoritaire.

De plus en plus de citoyennes et de citoyens, notamment les plus jeunes, aspirent à d’autres modes de vie, respectueux du vivant, permettant à chacun de vivre bien dans une société solidaire et apaisée. C’est avec elles et eux que nous voulons construire de façon ouverte un projet collectif enthousiasmant et crédible, basé sur des changements immédiats, radicaux et concrets pour l’écologie, la démocratie, l’égalité et la solidarité.

Ensemble, nous affirmons la volonté des écologistes d’exercer les responsabilités, à l’échelle locale et nationale, et de préparer avec méthode et crédibilité l’exercice du pouvoir pour réussir la transformation écologique de la France.

Dès à présent, nous engageons le processus de préparation du programme et des candidatures écologistes aux élections législatives et présidentielles, ouvert à toutes celles et ceux qui en partagent les objectifs et les valeurs et veulent le rejoindre.

A cette fin, forts de la richesse et de la diversité de nos parcours, nous travaillons ensemble à l’émergence du grand parti de l’écologie politique dont notre pays a besoin.
Le temps de l’écologie est venu.